English

Accueil > Annuaire > Pages web du personnel > Jean-Louis MUGNIER > Le grand séisme du 25 avril 2015 au Népal > Et pour l’avenir ?



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Et pour l’avenir ?

27 avril 2015 ( dernière mise à jour : 23 juin 2015 )

L’étude de la sismicité dans cette région pose une question majeure : un grand tremblement de terre libère-t-il toute l’énergie stockée entre deux séismes par la convergence entre le Tibet et l’Inde, ou bien le relâchement de cette énergie est-il partiel ?

La zone affectée par le tremblement de terre du 25 avril 2015 avait déja été -en partie- affectée par le séisme de 1833 (Mg = 7.6). Entre les deux événements plus de 3.5 m de convergence se sont produits. Quelle quantité d’énergie reste-t-il à libérer après le séisme d’avil 2015 ?

De plus l’étude des grands séismes historiques suggère que toute l’énergie n’est pas libérée lors des séismes antérieurs ; laissant la possibilité que de très grands séismes, de magnitude supérieure à 8, puissent se produire.

Au moins 3 scénarios peuvent être envisagés et sont résumés dans le schéma ci-dessous :
- la zone la plus externe du chevauchement majeur sera affectée dans un futur asssez proche par un séisme qui transmettrai jusqu’à la surface le déplacemment induit par le séisme d’avril 2015 ;
- la zone la plus externe du chevauchement majeur serai affectée par un fluage progressif ;
- un trés grand séisme de magnitude supérieure à celle du séisme de 2015 affecterai l’ensemble du chevauchement majeur dans le futur ;

Enfin, à l’Ouest du séisme de 2015, une zone de plusieurs centaines de kilomètres n’a pas été affectée par des grand séismes depuis au moins 500 ans. Comment cette zone peut ré-agir dans l’avenir ?





Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2019 OSUG