English

Accueil > ISTerre > A la une > Sortie du dôme de lave au Merapi (Indonésie)



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Sortie du dôme de lave au Merapi (Indonésie)

par Anaïs SCHNEIDER - 5 septembre 2018

Le volcan Merapi (Java, Indonésie), vient d’entrer en éruption magmatique avec l’apparition d’un dôme de lave visqueuse observé encore à un stade précoce pour la première fois le 18 août 2018. Son rythme de croissance a été estimé à 4.500 m3 par jour. À la date du 2 septembre 2018, son volume avait atteint environ 67.000 m3.

Depuis l’éruption centennale de 2010 qui avait causé 353 victimes et l’évacuation de centaines de milliers d’habitants, l’un des plus actifs et dangereux volcans du monde présentait une activité plutôt faible et intermittente, avec quelques explosions d’origine superficielle (2013, 2014 et 2018) séparées par de longues périodes de calme. Depuis plusieurs années, les instruments de surveillance pluridisciplinaire n’avaient détecté aucun signe réellement significatif (en terme de sismicité, de déformations, ou de teneur en gaz), ce qui laissait supposer que l’éruption magmatique attendue allait être effusive et non explosive comme en 2010. C’est pour cette raison que le niveau d’alerte a été maintenu au niveau II (vigilance), sans être élevé aux stades supérieurs, avec cependant un rayon d’interdiction d’accès de 3 km autour du cratère.

La naissance de ce nouveau dôme, « silencieuse » et sans dommage, a donc confirmé les hypothèses des scientifiques et rassuré les populations. Le suivi de la croissance du dôme juvénile se fait dans des conditions tout à fait exceptionnelles et inédites : le dôme se trouve actuellement au centre du cratère formé en 2010, d’environ 300 m. de diamètre et à 150 m. en contrebas du rebord de cratère où sont installés plusieurs capteurs dont une caméra visuelle et une caméra thermique en acquisition rapide qui peuvent ainsi filmer son évolution. À plus long terme, les images satellites apportent une vision verticale, moins bien résolue, mais confirment ainsi les estimations de flux volumique faites depuis le sol. En complément, un réseau GPS continu associé à des modèles calculés en temps réel permet de détecter les sources de déformations associées aux poussées de magma à différentes profondeurs et d’en prédire les volumes.

cliquer sur l’icône pour visualiser la vidéo
MPEG4 - 6.4 Mo
Réalisation vidéo : Karim Kelfoun (LMV-OPGC / Domerapi)

Le Merapi est l’un des volcans les mieux surveillés au monde, notamment grâce à de nombreux équipements installés lors du projet de recherche ANR Domerapi (2013-2017, collaboration Isterre/LMV/IPGP/Isto/GET/IRD) et actuellement maintenus par les équipes de l’IRD et du BPPTKG dans le cadre du site instrumenté VELI et des accords internationaux de coopération.

- Données
BPPTKG/PVMBG et VELI IRD/CNRS

- Informations complémentaires (en indonésien)
http://magma.vsi.esdm.go.id, médias sociaux BPPTKG

- Contact
François Beauducel, Isterre/IRD/IPGP, BPPTKG Yogyakarta, beauducel@ipgp.fr







Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2018 OSUG