English

Accueil > Recherche > Projets de recherche > Projets en cours > Autres projets > Projets CIFALPS & CIFALPS-2 : China-Italy-France Alps seismic survey



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Projets CIFALPS & CIFALPS-2 : China-Italy-France Alps seismic survey

par Anne PAUL - 29 novembre 2012 ( dernière mise à jour : 20 mars 2017 )

Deux profils sismiques à travers les Alpes occidentales pour étudier la structure lithosphérique

 

Durée  : CIFALPS - 2012-2015 ; CIFALPS-2 - 2017-2020.

Coordinateur  : Anne Paul

Equipes ISTerre impliquées :
- Ondes et structures
- Tectonique, reliefs et bassins

Collaborations extérieures :
- Institut de Géologie et de Géophysique de l’Académie des Sciences de Chine (IGG-CAS) ;
- INGV (Italie)

Les deux projets sont financés par l’IGGCAS (Chine), le Labex Osug@2020 (CIFALPS) et l’ISTerre (France) et l’INGV (Italie).

 

JPEG - 216.3 ko

Résumé :

Les Alpes résultent de la collision entre la microplaque Adria et l’Eurasie vers 50 Ma. Bien qu’elles soient l’orogène le plus étudié par la géologie, leur dynamique est encore sujette à débats, notamment dans la partie occidentale où l’origine de la géométrie très arquée est mal comprise. Pour contraindre les modèles géodynamiques, les données géologiques doivent être confrontées aux données géophysiques qui donnent accès à la géométrie de la chaîne dans sa dimension verticale.

Le projet vise donc à obtenir une image haute-résolution (dizaine de km) de la croûte et du manteau sous les Alpes occidentales, de la vallée du Rhône (Bollène) à l’est des collines de Turin (Alessandria) pour CIFALPS (2012-2015) et du Mâconnais au Val d’Aoste puis la région de Gênes pour CIFALPS-2 (2017-2020). Préciser la géométrie du chevauchement pennique frontal, du corps d’Ivrée, des Moho européen et apulien, des ophiolites du Viso étaient les objectifs premiers de CIFALPS. Situé au voisinage du profil de sismique profonde ECORS-CROP, le projet CIFALPS-2 visera principalement à étudier les structures profondes entre Massif Central et Alpes (Mont Blanc), du complexe de subduction sous le Massif du Grand Paradis, sous la plaine du Pô et sous les Alpes Ligures. La densité exceptionnelle des stations au cœur des Alpes (5 km) nous a permis (avec CIFALPS) et nous permettra (avec CIFALPS-2) d’obtenir des images à haute -résolution des structures crustales et mantelliques, et également d’étudier en détail l’effet des hétérogénéités de la croûte alpine sur la propagation des ondes sismiques au travers de la chaîne.

- En savoir plus :

PDF - 5.5 Mo
Présentation du projet CIFALPS
PDF - 38.7 ko
Abstract EGU-2014 Paul et al.






Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2019 OSUG