English

Accueil > Observation > Instabilités des versants > Observatoire des falaises



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Observatoire des falaises

par David AMITRANO - 13 mars 2017

Objectifs scientifiques

Les chutes de blocs constituent un risque naturel de première importance dans le secteur des pré-alpes en particulier dans la vallée du Grésivaudan du fait de la forte densité de construction en pied de falaises de plusieurs centaines de mètres de hauteur. L’étude systématique de ce phénomène se heurte au problème d’une part de la détection des événements et de l’estimation précise des dimensions de l’éboulement.

La motivation de cet observatoire atelier est de réaliser des mesures de référence de la morphologie des falaises associées à des mesures précise du temps d’occurrence, sur un site pilote, les falaises du St Eynard, qui permettra de déterminer les caractéristiques géométrique (zone de départ, volume, morphologie) des éboulements futurs. Des campagnes similaires sont réalisées en parallèle sur la dent de Crolles. D’autre part, cet atelier a pour objet de développer des techniques de reconstruction du relief par stéréo-photogrammétrie pour obtenir un modèle numérique de surface (MNS), afin d’en internaliser l’usage.

D’autres mesures concernant la température et la météorologie très locale sont en cours de de déploiement.

Organisation

Les mesures de l’observatoire des falaises sont mises à disposition d’une large communauté scientifique dont les recherches se basent sur la morphologie des falaises (géomécaniciens, géologues, géographes, aménageurs, gestionnaires du risque) par le biais de l’Observatoire Multi-disciplinaire des instabilités de Versants (OMIV), organisation nationale dont la direction scientifique est localisée à ISTerre.

Implémentation

Les observations réalisées se focalisent sur le site pilote des falaises du St Eynard, pour lequel nous associons la mesure de morphologie d’érosion et la détection sismologique afin d’en associer les avantages et d’en compenser les inconvénients. Les secteurs mesurés incluent à la fois les falaises proprement dites, lieu de départ des blocs, et les zones environnantes en particulier les zones de pente moindre en pied de falaise afin de permettre l’étude de la propagation de l’éboulement.

Partenaires

Les principaux partenaires de l’atelier Falaises sont à ISTerre (coordination de l’atelier, expertise en sismologie, campagne de mesures Lidar et photographiques). Les méthodes restitution du relief par photogrammétrie (stéréorestitution, corrélation multivue, … ) intéressent plusieurs autres laboratoire associés à l’OSUG (IGE, IRSTEA) à l’Université Grenoble Alpes, mais également à Chambéry (EDYTEM) ainsi que des équipes du BRGM à Orléans avec qui des collaborations sont en cours. Un projet de GIS regroupant ces différents partenaires est en cours de maturation. L’atelier est en fort partenariat avec le Pole Alpin des Risques Naturels (PARN) qui a été parmi les premiers soutiens à ce projet.

Liens utiles

Site officiel de OMIV

Contact

David AMITRANO







Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2018 OSUG